Comprendre et améliorer sa visibilité sur Internet

Audrey et Ingrid vous présententCet article est le compte-rendu d’une présentation que j’ai réalisé lors d’un atelier organisé par EAF 17 « Comprendre et améliorer sa présence sur Internet », le 13 Février 2017, en partenariat avec Audrey Schoettel de Francecopywriter.fr.

Je me suis occupée principalement du « comment être présent sur Internet » en choisissant ses outils selon certains critères, et Audrey de tout ce qui concerne les techniques rédactionnelles pour que votre contenu soit vu et reconnu par Google et vos potentiels clients.

Comprendre et améliorer sa visibilité sur Internet

Pourquoi être présent sur Internet ?

Pour faire comme tout le monde ? Oui et non ! Surtout pour répondre aux exigences de tous et à la tendance du moment !

Quelle tendance ?

Pour la majeure partie d’entre nous, quel est notre premier réflexe lorsque l’on recherche un produit, un service ou une entreprise aujourd’hui ?
On fait une recherche Google. Ou sur PagesJaunes (de moins en moins quand même) ! Et sur les PagesJaunes, quel est maintenant le premier bouton que l’on cherche ? Site Internet !

Pourquoi ?

Pour évaluer l’offre de l’artisan ou de l’entreprise, observer toutes leurs prestations, pour voir s’il y a des tarifs, un contact mail,… Et oui, c’est plus simple que de téléphoner, et c’est aussi un test pour voir si la réponse est rapide. Parce qu’avoir un beau site ne suffit pas, il faut aussi que son suivi soit irréprochable ! Sinon, c’est un manque de professionnalisme, non ?

Consulter les avis et les commentaires !

Après tout si on ne connaît pas du tout la personne ou l’entreprise, qui sont les mieux à même de dire si les demandes sont honorées : les anciens clients !
Et si on ne trouve aucun avis ? Vous en pensez quoi ? Vous passez à la concurrence jusqu’à ce que l’on vous rassure et que l’on vous motive à cliquer sur le bouton “j’achète” ou “contact” !

Donc si vous-même, vous vous reconnaissez dans ce schéma, qu’en est-il de vos clients ?

Comment est utilisé Internet
en France ?

Je vais vous assommer avec quelques chiffres, mais vous allez vous rendre compte qu’ils vont vous être utiles. Ils concernent la France et proviennent de comptes rendus réalisés en décembre 2016.

Les usages d’Internet en France :

  • 85% des Français ont accès à Internet
  • 74% y accèdent tous les jours – 95% des 18-24 ans
  • En moyenne, on passe 18 heures par semaine sur Internet
  • 93% ont un mobile, 65% un smartphone, 82% un ordinateur, 40% une tablette
  • En moyenne, on passe 58 minutes par jour sur l’Internet mobile
  • 56% sont inscrits sur au moins un réseau social
  • En moyenne, on passe 1h16 par jour sur les réseaux sociaux

Top 10 des sites les plus visités en France (desktop)

Les chiffres de ce classement concernent les visiteurs uniques (source : Médiamétrie)

  • 1. Google : 40,4 millions par mois (16M par jour)
  • 2. Facebook : 26,9 millions (8M par jour)
  • 3. Microsoft : 24,0 millions (3M par jour)
  • 4. YouTube : 23,4 millions (4M par jour)
  • 5. Orange : 18,4 millions (5M par jour)
  • 6. Leboncoin : 18,0 millions (2,7M par jour)
  • 7. Wikipédia : 15,7 millions (1,5M par jour)
  • 8. Skype : 14,6 millions (3,7M par jour)
  • 9. PagesJaunes : 14,5 millions (1M par jour)
  • 10. Amazon : 14,4 millions (1M par jour)

Top 10 des sites les plus visités en France (mobile)

Ces chiffres concernent les utilisateurs uniques sur le web mobile et les applications.

  • 1.  Google : 34,2 millions par mois
  • 2.  Facebook : 31,2 millions
  • 3.  YouTube : 26,0 millions
  • 4.  Amazon : 14,7 millions
  • 5.  Twitter : 13,6 millions
  • 6.  Wikipédia : 13,1 millions
  • 7.  Leboncoin : 12,6 millions
  • 8.  Orange : 12,4 millions
  • 9.  Apple : 11,9 millions
  • 10.  Instagram : 11,9 millions

Vos clients sont là à porté de clics, et en attendent pas moins de vous. Si vous n’y êtes pas, ils iront chez vos concurrents.

Un site internet à quoi ça sert

Pourquoi avoir un site Internet ?

Le Web est accessible de partout à travers le monde, en tout temps et par tout le monde. Rappelez-vous des chiffres, vos clients sont là !

Avoir un site internet, c’est :

  • Avoir une vitrine, ou une boutique disponible pour tout le monde 24h/24 ! Il peut être distribué en quelques clics à des milliers de personnes qui correspondent à votre clientèle cible ! Je vous mets au défi d’avoir le même rendement en distribuant des tracts dans la rue ou dans les boîtes à lettres !
  • Des informations qui répondent aux questions de l’internaute qui peut naviguer sur votre page web sans déranger l’un de vos employés qui peut continuer de travailler pendant ce temps. (par exemple avec un espace FAQ)
  • Une information sans aucune limite physique. Vous pouvez donc y mettre toute la documentation (textes, images, PDF, vidéos, etc.) que vous désirez.
  • Contrairement à une impression classique, vous pouvez le mettre à jour à moindre coût ! Par exemple avec CF-Internet, vous le mettez à jour vous-même si vous avez suivi la formation, ou alors vous m’envoyez un mail et la modification est faite dans les 48h !
  • Votre page web peut vendre et répondre à des questions de manière autonome 24h/24.
  • Mieux connaître sa clientèle et ses attentes. Avec les outils de statistiques, vous pouvez savoir les pages, les articles, les produits sur lesquels il y a eu le plus de clics.
  • Augmentez votre base de données ! En échange d’une newsletter par exemple, ou d’un document téléchargeable, recevez les adresses mail de vos clients pour leur communiquer vos produits et services directement dans leur boîte mail.
  • Une crédibilité augmentée. Si votre site est propre, qu’il inspire la confiance, qu’il est à jour de ses informations, qu’il a des avis sur les produits, qu’il est suivi pour répondre aux questions des internautes rapidement, votre image de marque n’en sera que plus belle.

Pour avoir un site, on parle donc d’un investissement ! Celui-ci peut-être en temps, ou en argent ou les deux ! Tout dépend de votre temps et de vos moyens techniques et financiers.

Les sites Internet gratuits !

Les sites gratuits

Si vous avez du temps et des compétences techniques, ils peuvent être une alternative pour les petits portefeuilles. Mais attention. ! Il y a des avantages… Et beaucoup d’inconvénients ! Je me suis penché notamment sur un, le plus connu, WIX !

Avantages :

  • C’est gratuit ! (pour la base)
  • Il a le choix dans plein de design (510 classés par type d’activité)
  • Aucune ligne de code à connaître
  • Il suffit de glisser dans le site vos images, textes et contenus : ce que vous voyez, c’est ce que vos internautes voient !
  • C’est en HTML 5 donc compatible avec les moteurs de recherche
  • Quelques applications gratuites.
  • Un service client disponible 24h/24 7jours/7

Inconvénients :

  • Impossible de changer de design ou alors il faut tout recommencer !
  • Le code est verrouillé par WIX vous ne pouvez donc rien changer au template ! (vous pouvez partir d’une page blanche, mais cela n’est pas recommandé si vous n’avez aucune connaissance en design web)
  • De nombreuses applications payantes
  • Pas d’application de blogging (une solution très utile pour augmenter le référencement de votre site)
  • C’est gratuit : donc c’est moi le produit ! Votre site est donc surchargé de publicité choisi par WIX
  • Le e-commerce n’est pas gratuit ! Et la partie panier n’existe pas !
  • Votre nom de domaine sera rallongé avec l’apparition obligatoire de « wixsite » dans l’URL. Exemple : www.monsite.wixsite.com, défavorisant ainsi le référencement et la mémorisation humaine de votre site.
  • Des sites très lourds à charger
  • Une bande passante faible sauf si on paye le max !

Ma conclusion personnelle :

C’est une bonne solution si vous voulez vous faire un peu la main dans ce qui existe dans les solutions de webdesign, pour débuter, pour une association, … mais certainement pas pour faire évoluer votre entreprise. Le 100% gratuit n’est pas du tout conseillé pour une activité professionnelle ! Votre notoriété est en jeu. Avoir des pub WIX partout n’est pas du tout vendeur, votre nom de domaine avec wixsite intégré ne sera pas référencé ! Vous allez donc passer des heures (oui même si c’est du glisser/coller, c’est très long à mettre en place), pour trop peu de résultats !

Comment choisir un pro d’Internet ?

Les éléments à prendre en compte :

La différence entre l’agence et le freelance :

Une agence regroupe plusieurs personnes à compétences différentes qui se complètent pour réaliser de A à Z un projet web. En général, vous entrez en contact avec le chef de projet, à qui vous présentez vos idées, vos objectifs, et lui va vous dire que tout est possible. Les associés ou employés derrière feront tout ce qu’il faut pour que cela corresponde à vos attentes.

Le freelance est en générale un mouton à 5 pattes. Mais il est surtout spécialisé dans un domaine !

Pour ma part je suis diplômée en tant que webmaster e-tourisme, c’est-à-dire en communication du tourisme sur Internet, via des stratégies digitales. Et au cours de mes stages, je me suis spécialisée dans la conception de site internet et leur maintenance.

Aujourd’hui, je propose donc des audits de communication web, de la conception de site internet, et du conseil en stratégie digitale. J’ai aussi suite aux stratégies digitales quelques contrats en community management (gestion des réseaux sociaux).

Vous me direz, c’est déjà pas mal ! Mais c’est un petit panel dans tout ce qui existe dans la communication web : graphisme, rédaction, développeur front-end, développeur back-end, marketeur, … La liste est longue et s’allonge tous les jours.

J’ai envie de dire “méfiez-vous” des freelances capables de tout faire. Je mets des guillemets car certains, mais c’est rare, sont très doués dans diverses compétences,… À vous de vous renseigner et de juger.

Selon vos besoins et les compétences des freelances avec qui vous voulez travailler, il vous faudra peut-être plusieurs personnes.

Votre budget :

Au niveau des coûts, une agence web sera plus chère. Contrairement au Freelance, vous allez payer ses frais de gestion et de salariés. L’avantage c’est qu’elle aura déjà sélectionné des personnes de qualités pour répondre à ses exigences et surtout celles de leurs clients.

Vos délais :

Au niveau des délais, un freelance est souvent plus flexible, car il aura moins de projets en même temps qu’une agence. On travaille le dimanche aussi des fois… mais ça ce n’est pas une obligation de contrat ;-). 

Votre feeling :

Et j’ai surtout envie de dire que c’est en fonction de votre feeling ! Si vous avez un doute, que vous avez l’impression de vous faire arnaquer, que les valeurs de l’agence ou du freelance ne sont pas en adéquation avec les vôtres, … Passez votre chemin ! Autant pour vous que pour l’agence ou le freelance ! C’est très compliqué de travailler ensemble s’il y a des apriori dès le début, et au final, personne ne sera satisfait.

Les réseaux sociaux pour être présent sur Internet.

Dans les outils d’aujourd’hui utiles à votre stratégie digitale, et ceux qui deviennent les plus importants, ce sont les réseaux sociaux !

Il en existe des dizaines et des dizaines ! Mais je vais vous parler que des 8 premiers :

social-life-plateformes-reseaux-sociaux-france-Harris-Cafe

Comme on le voit ci-dessus, chacun a son propre audimat : une majorité d’hommes ou de femmes, et selon une tranche d’âge. Dans une stratégie digitale, il est utile de les connaître pour savoir où est notre cœur de cible. Si mon produit est spécifique aux adolescents, il est clair que je vais diffuser ma communication sur Snapchat, car 71 % des inscrits ont entre 15 et 24 ans !

Quant à Facebook, il regroupe toutes les tranches d’âge, et représente surtout 57 % de toutes les personnes inscrites sur un réseau social. Pour ma part, toutes mes stratégies digitales ont forcément un onglet Facebook. Je spécifie ma communication en la partageant dans des groupes adaptés sur ce réseau.

Tout dépend de vos produits ou services, mais aussi de vos outils de communication : texte, photos, vidéo ! Si vous êtes créatrices de bijoux pour femme, une présence sur Pinterest et Instagram est très utile pour montrer des belles photos de vos productions. Ces derniers sont spécifiques à ce type de format, et sont visionnés majoritairement par un audimat féminin.

Si vous n’avez pas un super appareil photo, avec Instagram et votre smartphone, on peut faire des photos magnifiques avec peu de moyens.

D’autres outils sur Internet ?

Autres outils pour vous faire connaître et réalisable par vous-même :

annuaires, blog, forum, sites s'annonces

  • Les annuaires spécialisés ! CCI, Chambre des métiers, les annuaires propres à votre activité, … Vous tapez simplement annuaire + le nom de votre activité, et Google vous en donne plusieurs !
  • Les blogs et les forums ! Vous pouvez surveiller des blog et des forum qui parle de votre activité, ou de sujets qui sont propres à votre cible. En répondant aux questions des internautes, vous exposez votre savoir-faire, votre crédibilité, et vous vous faites votre pub ! Attention, cela peut prendre du temps, il faut donc avoir une stratégie et des outils pour vous aider ! Exemple d’outils : Google Alerts. Il envoie un e-mail ou une alerte lorsqu’une nouvelle page web diffuse des mots-clés correspondant à notre recherche. On peut spécifier les recherches pour qu’il regarde que les blog, que les pages web, les actus, les régions du monde, …
  • Les sites d’annonces : leboncoin, ebay, amazone, …
  • Le premier annuaire de Google : Google Business !

Comment définir
sa stratégie digitale ?

les questions a se poser

Il faut savoir qui est sa cible, et en fonction des données, savoir où elle se trouve sur internet. Les chiffres que je vous ai exposés sont donc de première importance.

Faire la liste de ses propres moyens techniques (rédaction, photo, vidéo, développement de site, …) ou de ses moyens financiers pour le déléguer.

Il faut ensuite savoir le temps dont on dispose par semaine pour faire vivre cette stratégie. Même si vous déléguez, il faudra quand même être disponible pour répondre aux internautes à certaines questions, envoyer les photos de vos derniers produits à votre webmaster ou votre community manager,… L’installation d’une stratégie dans l’entreprise s’impose pour que tout s’accorde. 

En fonction de toutes ces réponses, vous pouvez savoir si vous allez faire un site, des articles de blog intégrés dedans, et publier sur 4 ou 5 réseaux sociaux,… Ou commencer petit avec un réseau social et une présence sur Google par exemple.

Chaque stratégie est propre à chacun en fonction de ses objectifs, de ses moyens techniques et/ou financier, de son temps,… Mais il faut d’une façon ou d’une autre être présent sur Internet, sinon vos clients iront chez le concurrent.

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Share This